Prenez rendez-vous

   Tel: 06-03-26-67-88

.

 

 Phytothérapie - Gemmothérapie & Mycothérapie 

                  La Mycothérapie           

              Les champignons n'appartiennent ni au règne animal, ni au règne végétal, néanmoins très puissants, ils constituent une forme thérapeutique très intéressante avec une action à spectre large. Encore très peu connue en occident et mise à part de ces autres sciences que sont la phytothérapie ou la gemmothérapie, la mycothérapie est une science qui consiste en l'extraction des principes actifs des champignons par un procédé de macération. 

               La Phytothérapie 

Depuis la nuit des temps l'homme connait l'utilisation des plantes pour répondre à ses problèmes de santé. Le terme phyto signifie végétal & le terme thérapein signifie soigner, ainsi la phytothérapie est tout l'art de se soigner par les plantes. Notons cependant qu'à l'origine de ce terme, réside bons nombres d'études et de connaissances qui ont permis l' utilisation judicieuse des plantes. En fonction des parties utilisées se sont développées différentes disciplines comme la gemmotherapie, l'herboristerie, ou encore la mycothérapie.

 

                      La Gemmothérapie  

     Ce procédé d'extraction des principes actifs du végétal s'effectue  par une macération des bourgeons de la plante dans une solution  alcoolique, glycérinée ou acqueuse. Cette forme gallénique libère une  importante teneure en principes actifs, la rendant utile d'un point de  vue thérapeutique. Par ailleurs de cette macération, l'essence  énergétique du bourgeons végétal lui confère un pouvoir identique  aux elixirs floraux. Ce type de procédé agit donc sur un plan  physique et émotionnel.

 

             << Constat sociologique >>

L'industrie pharmaceutique actuelle subit une crise de confiance sans précédant de la part d'un public fatigué des non dits et récentes mises à jour sur l'efficacité réelle des médicaments allopatiques. Le lobbying puissant jusqu'alors exercé, les politiques markéting agressives et mensongères établies vis à vis des professionnels de santé, le développement d'une communication grand public destinée à promouvoir les médicaments comme produit de consommation courante, toutes ces manoeuvres décridibilisent la profession pharmaceutique.

Par méconnaissance et habitude, le consommateur n' a de cesse de se retourner vers ce qui lui fourni une facilité d'optention et de traitement face à la maladie, à savoir la prise de médicaments allopathiques.

Et pourtant, indépendemment....

L' usage que l'on peut faire des plantes s'établit sous différentes formes, les plus connues étant l'infusion, la décoction, les cataplasmes, les macérations... Et la phytothérapie s' est toujours pratiquée de manière traditionnelle à but thérapeutique, préventif ou curatif, et maintenant esthétique. Selon la partie de la plante utilisée, la phytothérapie offre des effets différents au regard de son interaction avec les divers milieux. Citons la biodiversité et la variété thérapeutique que propose la phytothérapie au sens large de ses formes galléniques (ex: gemmothérapie, aromatherapie, mycothérapie...) et qui prépare la médecine de demain avec de nouveaux paradigmes communs à ceux de l'écologie scientifique,par exemple ou ceux de l' écosystème, de l' écophysiologie, des symbioses/ complémentarités & synergies, à ceux encore des effets feed back, au renforcement ou affaiblissement de la symptômatique... Bref, aucun système n'y est isolé, tout est en interaction réciproque et forme une unité ou une globalité naturelle.

. Pas étonnant donc que cette science du végétal fasse l'objet d'une convoitise par les lobbying pharma et que la phytothérapie revienne de plus en plus au devant de la scène.  

 

L'aromatherapie                            Le réglage alimentaire                                                    

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© I-tal Concept. " la nature - un concept" Siret : 75318163500016